27/02/2007

Un métier qui se perd

"

Le forum des écrivains publics a eu le mérite d’attirer l’attention sur le métier d’écrivain public. Ce métier avait tendance à tomber dans l’oubli. Pourtant, ce métier méconnu du grand public est très utile. En effet, on estime qu’aujourd’hui, en Communauté française, 250 000 personnes éprouvent des difficultés à lire et écrire un texte simple en rapport avec la vie quotidienne. Or, l’écrit est terriblement nécessaire et parfois vital, dans la vie de tous les jours. Remplir des formulaires administratifs de plus en plus complexes, rédiger une lettre, répondre à une convocation, se défendre face à son propriétaire, son patron, demander des explications, postuler pour un emploi, adresser une plainte à une administration sont des situations où il est indispensable d’écrire. De plus en plus de personnes sont très démunies face à toutes ces situations. Comment y faire face, en effet, quand on ne sait pas, ou pas bien écrire? Communiquer et s’exprimer couramment par écrit, ce n’est pas à la portée de tout le monde. L’exclusion sociale par l’écrit est une réalité."

 

Lu sur http://cours.funoc.be/essentiel/article/article.php?idart...

 

09:50 Écrit par Ana dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

Ah ? Une autre facette que je viens de découvrir par hasard... Ecrivain public ou écrivaine publique ou encore - snif - écrit-vaine publique ?

Non, le style, le fond et la forme sont trop bien pour que ce soit en vain... La preuve !

Écrit par : Guglielmo | 08/03/2007

en vain ? ce n'est pas en vain, du moins pas pour moi. encore cette semaine, j'ai vu passer un CV, au bureau, tellement mal fait, avec une lettre de motivation tellement démotivée que j'ai songé refaire tout, et l'envoyer, cadeau. mais je n'ai pas osé, car je ne peux mélanger mon job et mon passe-temps. ça me trotte toujours en tête cependant, je devrais oser...

Écrit par : Anaïs | 09/03/2007

Puisses tu ... être la correctrice de gens qui s'en foutent de l'ortographe (ou ff). Je fais partie des personne qui adorent les mot mais en tant que rebele, je ne me suis jamais fait aux règles. Heureusement que des gens comme toi existent. Longue vie à toi et que Dieu (je n'y cois pas ) te protège...

Écrit par : Sandou | 15/07/2007

Je trouve cela super comme job.
Je n'ai pas mon bac, aucun cursus scolaire.
Je découvre un plaisir d'écrire que depuis récemment ; à la création de mon blog.
Je trouve frustrant de ne pas pouvoir couchez les mots comme il se doit, à défaut je les couche comme il se peut.
Plus sérieusement c'est frustrant de ne pouvoir décrire précisemment sa pensée de manière scientifique, beaucoup plus encore quand on ne peut partager son âme en soufle poétique.
Un sac de tiques et de parasites que l'on trimbale comme on peut (comme on veut ?) au chemin de notre vite.
Non, sympa comme job.
Ecrivaine publique durant les heures de bureaux et écrivaine tout simplement le restant du temps. ;o)
Amicalement

Écrit par : Précharmant | 13/09/2008

super boulot que tu fais : ça m'aurait certainement plu aussi ! il me faudrait d'autres vies encore pour réaliser tout ce que j'aimerais faire :o))))

nous avions un écrivain public dans notre commune, mais il a arrêté : dommage ... car bien utile pour bon nombre de personnes qui ont de graves difficultés avec l'orthographe, e.a.

as-tu vu le parcours de cette dame ?
http://www.cmonmetier.be/pano/mirroir.html

je note ton blog en tous cas ;o)

Écrit par : vanille | 12/08/2010

Merci pour cette information interessante

Écrit par : gentFlelf | 30/05/2012

Vous devriez participer pour une des meilleures blogs en ligne.

I feront très certainement site web!

Écrit par : Dino | 10/07/2013

Les commentaires sont fermés.